Les sociétés de production crient au scandale, on spolie le pauvre (et le terme est bien trouvé) artiste. Voici un excellent article sur les réalités du marché concernant les morceaux de musique téléchargés légalement ou comment se foutre de la gueule du consommateur en utilisant un moyen détourné. Bonne lecture ;)

Source : Infos-du-net.com