Mise à nu

Les pieds nus, perdue dans la jungle,

Je te suivais, juste avant la pluie.

Disparu, comme un coup de flingue,

Un peu sonnée je tombe du lit,

C'est comme ça toutes les nuits

Depuis qu't'as disparu de ma vie,

Sur les toits de Paris,

C'est là que je finis mes nuits


Du lundi au dimanche

Mise à nu

Mes jours sont des nuits blanches.


Mise à nu,là dans le désert

De nos amours j'ai marché des heures,

J'ai rien vu malgré mes prières

Quelques vautours venus là par erreur,

Face au vent j'ai si peur

Depuis que t'as déserté ma vie,

Je ressens la terreur,

Je ne sais plus très bien qui je suis


Du lundi au dimanche

Mise à nu

Mes jours sont des nuits blanches.


Tous les avions sont passés sans me voir

A l'horizon le ciel est noir

Quand les histoires se terminent mal et qu'on les ramasse

Y a des silences et des souvenirs qui laissent des traces.


Lentement je refais surface

Fin de l'hiver une histoire qui s'efface,

Doucement je remplis l'espace

Quand je vois la mer je ne bois plus la tasse,

C'est comme ça que j'oublie

Qu'c'est toi qui m'a volé ma vie,

Quelquefois je m'ennuie

Alors j'vais danser sous la pluie


Du lundi au dimanche mise à nu

Mes jours sont des nuits blanches.




Texte : Michaël Furnon / Musique : Pauline Croze

Edition : Auteur Maximum, Droits réservés