Où la trouver dans DMX ? Vous la trouverez dans les commandes : Commandes/XHTML Configuration et Commandes/XHTML

Doctype : vous avez 4 choix (1.0 transitional, 1.0 strict, 1.1, basic ou "leave as is" c'est à dire 1.0 transitional qui est appliqué par défaut).

Other doctype : Laisser ce champ blanc excepté si vous souhaitez utiliser un autre doctype que ceux qui sont proposés plus haut. Si vous indiquez un autre doctype, il sera automatiquement sélectionné.

XML encoding : indiquer l'encodage que vous souhaitez (iso-8859-1 ou utf-8, par exemple), le code ajouté sera du format <?xml version="1.0" encoding="..."?>. AVERTISSEMENT : Mettre la version XML fait basculer IE 6 dans le modèle de boîte Microsoft, en dépit de la DTD XHTML…

Backup folder : indiquer le dossier de sauvegarde des fichiers modifiers -> file:/// chemin_vers_votre_dossier_de_backup. Exemple -> file:///C|/WINNT/Temp/

Fil empty table cells : indiquer le code à mettre dans les cellules de tableaux vides. Par défaut "&nbsp;" mais vous pouvez aussi indiquer le code source vers une image...

Close unclosed tags : indiquer les balises à fermer obligatoirement, par défaut : td th tr p li body head html option dd dt.

Reverse entities : DMX utilise un jeu de caractères qui peut poser des soucis suivant le langage employé par vos pages. Vous pouvez donc ici choisir un jeu de caractères :

  • None : le jeu est inchangé.
  • iso-8859-1 : remplacement du jeu de caractères présent par un jeu en iso-8859-1 (encodage pour la plupart des langues européennes de l'Ouest).
  • utf-8 : remplacement du jeu de caractères par un jeu en utf-8 (encodage pour tout unicode, on peut donc dire pratiquemment toutes les langues).

Copy name to id : Si les balises a, applet, form, frame, iframe, img, map ont leur attribut "name" complété, l'extension copiera les données dans les attributs "id" correspondant (si l'id est déjà nommé, le texte sera remplacé). Si, pour vos styles, vous avez employé des "id" dans d'autres balises, ils ne seront pas supprimés.

Set script type : Enlever l'attribut " language="javascript * "" des scripts javascript et ajouter l'attribut "type="text/javascript"".

Quote attributes : Mettre des quotes aux attributs qui n'en ont pas.

Set null alt text : l'extension place l'attribut "alt" pour toutes les images qui n'en ont pas, pour faciliter l'accessibilité.

Fix entities : Convertir des jeux de caractères comme 128-159 dans leur équivalent unicode (&#153; devient &#8482;).

Run on save : Conserver la configuration XHTML que vous venez de définir et l'appliquer automatiquement à toutes les pages que vous allez enregistrer ensuite.

Check UTF-8 : si le charset choisi est en utf-8, le contenu de la page est vérifié afin de déceler les éventuelles erreurs ou oublis (utile pour Dreamweaver 4, pour MX, c'est bon).

Site root : indiquer le chemin du site comme tel : file:/// url ou dossier. Par défaut, chemin du site à l'installation de l'extension.

Files regex : vérifie les nom de fichiers. Par défaut, .+\.html?$
Exemple -> \.html$ montre un fichier avec une extension en .html.

Excluded sites : Comprendre la liste des dossiers du site pour lesquels vous ne souhaitez pas que l'extension soit appliquée quand vous avez coché l'option Run on save (voir plus haut) ou sélectionné la fonction sitewide (site complet).

Save settings : sauvegarder la configuration et fermer la fenêtre.

Cancel : abandonner.

Get latest version : chercher la dernière version de l'extension (ne se fait plus, car le développement de l'extension a été abandonné).

Help : Aide.

Defaults : Remettre en service les paramètres par défaut de l'extension.

Sitewide : commande pour activer l'activité de l'extension sur tous les fichiers du site défini.

Une fois configurée, pour l'appliquer à une page, il vous suffit de cliquer sur Commandes/XHTML et ça fonctionne.